Riche d’un passé familial fort lié au territoire, c’est lors de deux résidences en solo dans l’avesnois dans le cadre de la création de L’Euphonie des Coquecigrues et suite à de belles rencontres que Margaux Liénard, dans un souci de cheminement personnel souhaite développer un travail de recherche sur le patrimoine musical dans l’Avesnois afin d’en tirer l’inspiration à sa nouvelle création L’euphonie des coquecigrues.

> Pour suivre ses recherches

Le patrimoine musical de l'Avesnois a, comme chaque région, ses particularités dont il est parfois difficile de se souvenir :

Savez-vous par exemple ce que jouaient les musiciens perchés sur les kiosques à danser, ceux à qui on retirait l'échelle pour les faire jouer jusqu'au bout de la nuit? Vous souvenez-vous des chansons de ces fêtes qui rythmaient les années (Carnaval, Saint Nicolas, Kermesse...)? Et au travail, dans les verreries, les filatures et les usines, que chantaient nos grands-parents ouvriers pour se donner du courage? Le soir à la maison, que chantaient-ils pour nous faire rire, nous faire pleurer ou pour nous endormir ?

Margaux Liénard est en résidence d'artiste à La chambre d'eau au Favril du 17 au 28 juin 2019 et ira à la rencontre des habitants afin de collecter histoires, chansons, souvenirs, mélodies, pas de danses...


Crédits photo : Fabien Lainé